C5-La RSE Feuille de route

Les initiatives de transition sont nombreuses et variées, allant des “simples” éco-gestes aux stratégies plus complexes. S’engager dans une démarche de transition écologique demande un investissement quotidien et sur le temps long. Il est important de classifier ses engagements : Prise d’informations ; En projets ; Actions engagées avec ou sans sans processus de certification.

Il existe de nombreuses façons de découvrir le sujet et l’un d’entre eux se développe très vite : les ateliers et fresques de sensibilisation. Afin de trouver l’atelier qui convient le mieux, pour chaque axe de la RSE, vous trouverez une liste de fresques les plus adaptées à la thématique. En présentiel ou en distanciel, différentes formules vous permettront de mieux appréhender les enjeux liés à votre activité.

La feuille de route d’une stratégie RSE

  • Bilan Carbone

  • Biodiversité

  • Réduction des déchets

  • Qualité de vie au travail

  • Diversité & inclusion

  • Risques psychosociaux

  • Communication responsable

  • Numérique & RGPD

  • Ancrage territorial

  • CSRD

  • Plan de vigilance

  • Conformité réglementaire

  • Intérêt général & coopération

  • Responsabilité

  • Parties prenantes

Le développement durable est « un développement qui répond aux besoins du présent sans compromettre la capacité des générations futures à répondre aux leurs », citation de Mme Gro Harlem Brundtland, Premier Ministre norvégien (1987).

En 1992, le Sommet de la Terre à Rio, tenu sous l’égide des Nations unies, officialise la notion de développement durable et celle des trois piliers (économie/écologie/social) : un développement économiquement efficace, socialement équitable et écologiquement soutenable.

La Responsabilité Sociétale de l’Entreprise est est la déclinaison du développement durable pour les entreprises. C’est un « concept dans lequel les entreprises intègrent les préoccupations sociales, environnementales, et économiques dans leurs activités et dans leurs interactions avec leurs parties prenantes sur une base volontaire » (définition « livret vert » de la commission européenne).

Épuisement des ressources, impact des activités humaines et inégalités sociales suscitent aujourd’hui des inquiétudes grandissantes. Pour être durable, le développement se doit de répondre à de grands enjeux environnementaux, sociétaux et économiques :

  • ÉCONOMISER LES RESSOURCES : Si tous les pays du monde avaient un mode de vie équivalent à celui d’un Européen, il faudrait 3 planètes Terre pour subvenir aux besoins de tous. La biodiversité est aussi en péril : l’homme a modifié la nature plus rapidement et plus radicalement dans les cinq dernières décennies que jamais dans son histoire. Il est indispensable de freiner l’extinction des espèces, 100 à 1 000 fois plus élevée aujourd’hui qu’autrefois.
  • LIMITER LE CHANGEMENT CLIMATIQUE : Les activités humaines ont des impacts sur l’environnement : les gaz à effet de serre (GES) s’accumulent dans l’atmosphère et entraînent le réchauffement de la planète. Certains cycles naturels sont menacés, ce qui pourrait affecter l’eau douce, les sols à vocation agricole, la forêt, la biodiversité. Avec, à la clé, des risques de pénurie.
  • PREVENIR LES CONFLITS : Inégalité d’accès aux ressources, en particulier à l’eau et à l’électricité, inégalité d’accès aux soins et à l’éducation, pauvreté, malnutrition, manque d’hygiène, exclusion… : les conséquences des écarts grandissants entre les situations des ménages en divers endroits de la planète sont devenues l’un des facteurs d’instabilité mondiale.

Chaque secteur d’activité possède des enjeux RSE qui lui sont propres. Il est capital d’accompagner le développement d’approches sectorielles afin d’accélérer l’appropriation de la RSE par les entreprises au niveau de leurs filières.
La RSE est devenue incontournable pour beaucoup de secteurs d’activité : pour répondre aux attentes de leurs parties prenantes d’une part, pour être plus résilients face aux crises écologiques, financières ou sanitaires d’autre part. C’est également devenu pour certaines filières une condition d’accès à de nouveaux marchés, en France comme à l’international.

1. La RSE est une démarche propre à chaque entreprise.
2. La démarche RSE doit être ancrée dans la stratégie de l’entreprise.
3. Chaque entreprise mène déjà des actions RSE.
4. L’engagement du dirigeant est essentiel dans la réussite de la démarche RSE.
5. La démarche RSE s’appuie sur une ambition, une feuille de route et des indicateurs.
6. La RSE est une démarche de progrès continu.

Question environnementale

Bilan carbone

NIVEAU D’ENGAGEMENT : Actions engagées à préciser

Les marches pour le climat, les rapports du GIEC ainsi que certaines figures médiatiques ont porté sur le devant de la scène le phénomène du changement climatique et ses multiples et terribles conséquences. Par conséquent, les termes de bilan carbone (inventaire national) et d’empreinte carbone (Emission nationale et émissions importées) reviennent de plus en plus régulièrement.

Protection de la biodiversité

NIVEAU D’ENGAGEMENT : Actions engagées à préciser

La mobilisation de tous les acteurs, individus et organisations, en faveur de la biodiversité est l’un des messages clés de la Convention des Nations unies sur la diversité biologique et repris, en France, dans la Stratégie nationale de la biodiversité. L’enjeu consiste à mettre l’ensemble de la société en mouvement en améliorant la prise de conscience de chacun et la mise en place d’actions collectives à toutes les échelles. De même, le déploiement d’un réseau d’aires protégées, impliquant les décideurs et la société civile, est une des actions clés de préservation des milieux naturels et des espèces. La prise en compte de la nature dans les documents de planification du territoire est une autre manière pour la société de s’engager pour la biodiversité.

Réduction des déchets

NIVEAU D’ENGAGEMENT : Actions engagées à préciser

Produire et consommer sobrement : privilégier les produits non jetables, conçus pour durer et in fine être recyclés, limiter les achats et emballages superflus, le gaspillage alimentaire,… sont autant de gestes qui permettent de préserver des matières premières et de l’énergie !

Fresques & Ateliers

Bilan carbone

Protection de la Biodiversité

  • FRESQUE DE LA BIODIVERSITE : Elle permet de mieux comprendre les interactions au sein du vivant et l’importance de la Biodiversité. Elle invite les participants à appréhender la complexité du vivant;
  • FRESQUE OCEANE : Obtenir une compréhension complète des enjeux auxquels font face les espaces marins, les services écosystémiques de l’Océan, la biodiversité marine, la pêche, la pollution, les industries maritimes et le dérèglement climatique.
  • ATELIERS DES SOLS VIVANTS : Comprendre les différentes relations de cause à effet qui s’opèrent dans le sol, l’impact humain, de son activité et de l’agriculture. Influence des choix individuels et collectifs sur le sol, la vie qu’il abrite, la chimie et la physique qui s’y opèrent.
  • FRESQUE DE L’EAU : 4 grandes thématiques : le cycle naturel de l’eau, le cycle anthropique de l’eau (influencé par l’homme), les impacts de l’homme et les impacts du réchauffement climatique sur ces cycles.
  • FRESQUE DES FRONTIERES PLANETAIRES : Climat, biodiversité, cycle de l’eau, acidification des océans sont autant de limites planétaires qui rendent la vie telle que nous la connaissons possible sur Terre.
  • FRESQUE DU SOL : Créée par l’ADEME et l’AFES, se propose de vous faire découvrir son importance. Le sol, cette ressource indispensable à la vie sur Terre, qui joue un rôle dans le maintien de la biodiversité et dans la régulation du climat, est en danger;

Réduction des déchets

  • FRESQUE DES DECHETS : Comprendre les logiques de flux de matières entre les différentes étapes de traitement des déchets. Cet atelier fait prendre conscience de notre consommation de ressources au quotidien à travers le prisme des déchets tout en sensibilisant sur les bonnes pratiques de tri et surtout la prévention.
  • FRESQUE DU PLASTIQUE : Faire connaître aux participants ce qu’est réellement le plastique, quels en sont les impacts, quels sont les défis du recyclage, et comment agir pour protéger l’environnement. .
  • ATELIER CYCLE LAB : Immersion dans le monde de l’économie circulaire grâce à un atelier dynamique et instructif. Apportez des vêtements que vous n’utilisez plus pour le jour J : ensemble, nous leur donnerons une seconde vie !

Question sociale

Qualité de vie au travail

NIVEAU D’ENGAGEMENT : Actions engagées à préciser

La démarche QVT est un cadre pour l’action qui permet de déterminer de façon collective et partagée des actions particulières de travail et de s’engager sur des thématiques particulières comme, par exemple, le management, le télétravail, la prévention des risques professionnels, la prévention des risques psychosociaux (RPS), la gestion de l’absentéisme, les actions favorisant le maintien dans l’emploi, la conduite d’un projet de réorganisation.

Le pilier social repose sur le respect des droits de l’Homme, de la non discrimination, mais cela va aussi au-delà du respect des mesures légales. Ainsi, le pilier social peut également englober d’autres problématiques telles que l’égalité des chances, la diversité/mixité, l’hygiène, la santé et la sécurité sur le lieu de travail, ou encore la formation et l’éducation. La législation en France tend a formuler de plus en plus de lois afin d’infléchir le comportement des entreprises vers une gestion plus sociale :

  • EGALITE HOMME-FEMME : Egalité professionnelle et autonomie économique des femmes;
  • DUERP : Document Unique d’Evaluation des Risques Professionnels

Diversité & Inclusion

NIVEAU D’ENGAGEMENT : Actions engagées à préciser

La diversité est un fait, alors que l’inclusion est un choix. La diversité revient à s’entourer de personnes différentes. L’inclusion revient à travailler avec des personnes différentes, sans leur faire remarquer qu’elles sont différentes. Tous les personnes sont alors traitées sur le même pied d’égalité.

Risques psychosociaux

NIVEAU D’ENGAGEMENT : Actions engagées à préciser

Les risques psychosociaux (RPS) correspondent à des situations de travail où sont présents, combinés ou non : du stress : déséquilibre entre la perception qu’une personne a des contraintes de son environnement de travail et la perception qu’elle a de ses propres ressources pour y faire face ; des violences internes commises au sein de l’entreprise par des salariés : harcèlement moral ou sexuel, conflits exacerbés entre des personnes ou entre des équipes ; des violences externes commises sur des salariés par des personnes externes à l’entreprise (insultes, menaces, agressions…). Ce sont des risques qui peuvent être induits par l’activité elle-même ou générés par l’organisation et les relations de travail.

Fresques & Ateliers

Qualité de vie au travail

  • Aucune fresque

Diversité & Inclusion

  • FRESQUE DE LA DIVERSITE : L’atelier aborde le handicap, le genre, l’origine ethnique, l’origine sociale, les convictions religieuses, l’orientation sexuelle, autant de discriminations qui touchent des millions d’individus et les pénalisent dans leur vie quotidienne, privée, professionnelle.

Risques psychosociaux

  • Aucune fresque

Question sociétale

Communication responsable

NIVEAU D’ENGAGEMENT : Actions engagées à préciser

La responsabilité, la sincérité et la transparence sont au cœur de la démarche de communication responsable. Faire de notre communication un facteur de compétitivité et d’innovation tout en réduisant les impacts environnementaux. La communication responsable s’entend à la fois sur le fond et sur la forme.

Règlement Général sur la Protection des Données

NIVEAU D’ENGAGEMENT : Actions engagées à préciser

Le règlement général de protection des données (RGPD) est un texte réglementaire européen qui encadre le traitement des données de manière égalitaire sur tout le territoire de l’Union européenne (UE). Il est entré en application le 25 mai 2018. Une donnée à caractère personnel (ou « donnée personnelle ») est décrite par la Commission nationale de l’informatique et des libertés (CNIL) comme « toute information se rapportant à une personne physique identifiée ou identifiable » .

Ancrage territorial

NIVEAU D’ENGAGEMENT : Actions engagées à préciser

Définition issue de l’ISO 26000 : « L’ancrage territorial est le travail de proximité proactif d’une organisation vis-à-vis de la communauté. Il vise à prévenir et à résoudre les problèmes, à favoriser les partenariats avec des organisations et des parties prenantes locales et à avoir un comportement citoyen vis-à-vis de la communauté. »

Fresques & Ateliers

Communication responsable

  • FRESQUE DE LA PUBLICITE : Sensibiliser les participants aux enjeux environnementaux des acteurs de la publicité, afin d’initier une transition vers un modèle plus durable. Atelier pour les entreprises, avec l’objectif de former les professionnels aux mécanismes du monde de la publicité et leurs impacts.
  • FRESQUE DES NOUVEAUX RECITS : L’objectif de la Fresque des Nouveaux Récits est de montrer l’influence des récits sur le cerveau et les comportements des personnes. Elle aide à casser les codes et les verrous socio-cognitifs que nous avons et qui nous empêchent d’agir concrètement pour la transition écologique et solidaire.

Numérique & RGPD

  • FRESQUE DU NUMERIQUE : Comprendre l’impact du numérique sur l’environnement, puiS par une phase de créativité, déceler les enjeux, les causes et les conséquences.
  • FRESQUE DES LOW-TECHS : Soutenabilité des technologies sur lesquelles notre civilisation est basée. Elle questionne tout d’abord l’économie actuelle en identifiant ses limites (énergie, matériaux, déchets, pollution etc.). L’atelier propose aussi une analyse des technologies modernes en dressant leur bilan et en identifiant diverses caractéristiques problématiques (par exemple : les SUVs, le numérique).

Ancrage territorial

  • FRESQUE DU FACTEUR HUMAIN : Mécanismes cognitifs qui bloquent le changement, et donc bloquent le passage à l’action pour commencer une transition. Compréhension et identification des facteurs humains impliqués dans les transitions, et comment les utiliser pour opérer un changement durable. En bref, la Fresque du Facteur Humain répond à la question : “Pourquoi est-il si difficile de changer ?”
  • FRESQUE DE LA FORET : Enjeux de la lutte contre la déforestation, et ceux de la préservation des espaces forestiers à travers le monde. Elle met en lumière les différentes solutions et leviers existants à l’échelle individuelle et collective, ainsi que les possibilités d’actions dans le cadre professionnel, en entreprise;
  • FRESQUE DE LA MONTAGNE : Réflexion sur les causes et conséquences, pour ensuite offrir un moment d’échange entre habitants, acteurs politiques et économiques, ou simples amoureux de la montagne. Le but est d’envisager des solutions concrètes, en s’inspirant de celles déjà existantes, pour réduire l’impact anthropique et s’adapter aux changements climatiques et de biodiversité.
  • FRESQUE DE LA VILLE : Liens de cause à effet qui existent dans un système urbain, et qui ont un impact d’un point de vue environnemental, social et économique. L’atelier sensibilise les participants aux enjeux de la fabrique urbaine.

Question économique

Développement Durable & CSRD : reporting extra-financier

NIVEAU D’ENGAGEMENT : Actions engagées à préciser

Applicable depuis le 1er janvier 2024, la directive européenne Corporate Sustainability Reporting Directive (CSRD) fixe de nouvelles normes et obligations de reporting extra-financier. Le reporting extra-financier porte sur les données ESG (Environnementaux, Sociaux et Gouvernance) de l’entreprise. A ce jour, elle concerne uniquement les grandes entreprises et les PME cotées en bourse. Même si votre structure n’est pas encore concernée par ce reporting, vous êtes probablement déjà engagé  dans le développement durable.

Plan de vigilance

NIVEAU D’ENGAGEMENT : Actions engagées à préciser

Ce plan de vigilance vise à identifier et prévenir les risques des atteintes graves envers les droits humains et les libertés fondamentales, la santé et la sécurité des personnes ainsi que l’environnement, résultant de leurs activités, de celles de leurs filiales ou de celles des sous-traitants ou fournisseurs avec lesquels elles entretiennent une relation commerciale établie.

Conformité réglementaire

NIVEAU D’ENGAGEMENT : Actions engagées à préciser

Ensemble de règles que les organisations doivent suivre pour protéger les informations sensibles et la sécurité des personnes : actifs numériques, données de consommateurs, réglementations sanitaires, sécurité des employés et des communications privées.

Fresques & Ateliers

Développement Durable & CSRD

  • FRESQUE AGRI’ALIM : Liens de cause à effet entre les éléments de notre modèle agroalimentaire et le dépassement des limites planétaires.
  • FRESQUE DE L’ALIMENTATION : En définissant les principes d’une alimentation saine et durable, il a pour but de fournir une vision globale des impacts de la nourriture sur l’être humain et son environnement, afin de donner aux protagonistes les clés pour mettre en place des actions et faire des choix qui leur semblent justes.
  • FRESQUE DE LA MOBILITE : Il permet de comprendre les impacts de la mobilité des personnes. La version Grand Public dure 2 heures, et celle destinée aux entreprises et collectivités locales dure 3 heures. La mobilité pour engager une mise en mouvement, on dit oui ! Mais une mobilité douce pour une mise en mouvement pérenne, c’est encore mieux !.
  • ATELIER LA TOILE DU VIVANT : La toile du vivant est un atelier de sensibilisation pédagogique visant à mieux appréhender les enjeux de l’agroécologie. Cet atelier permet d’appréhender des mécanismes qui nous sont proches, car ils touchent à notre alimentation et à la biodiversité qui nous entoure.
  • FRESQUE DE L’ECONOMIE CIRCULAIRE : La Fresque de l’Économie Circulaire permet de comprendre les limites de notre système de production-consommation linéaire. Il vise à mettre en lumière les enjeux environnementaux sous-jacents et à expliquer la nécessité d’une transformation de ce système vers une économie circulaire. C’est un “changement de paradigme qui remet au centre la question de l’utilisation des ressources naturelles ainsi que la gestion des externalités, déchets et pollutions, générées par nos modes de vie”.
  • FRESQUE DE L’EVENEMENTIEL : La Fresque de l’événementiel s’adresse aux professionnels de l’événementiel qui voudraient enclencher une transition dans leur organisation, aux territoires qui souhaitent développer un tourisme responsable, aux étudiants et enseignants de l’événementiel, ou à tout citoyen concerné par la transition écologique.
  • FRESQUE ECOLOGIQUE DU FOOTBALL : L’objectif de la Fresque Écologique du Football est de faire mesurer aux adeptes de football, qu’ils soient novices comme professionnels, les enjeux environnementaux et sociétaux que soulève la pratique actuelle de ce sport (impacts sur le climat, la biodiversité, les déchets générés, l’énergie demandée etc.).
  • FRESQUE DU TEXTILE : La fresque a pour objectif de faire découvrir aux participants l’impact réel du textile sur l’environnement et les sociétés. Idéal pour comprendre les impacts anthropiques sur l’environnement et la société, la Fresque du Textile réinvente une façon de consommer la mode, de manière plus éthique et bas carbone.
  • FRESQUE DE LA CONSTRUCTION : La Fresque de la Construction est un outil visant à participer à la transition du milieu de la construction, pour aller vers des modèles plus écologiques. Elle alerte sur les sujets du changement climatique, de la biodiversité, des différentes pollutions ou encore de l’épuisement des ressources.

Plan de vigilance

  • Aucune fresque

Conformité réglementaire

  • Aucune fresque

Question de gouvernance

Intérêt général & Coopération

NIVEAU D’ENGAGEMENT : Actions engagées à préciser

Créer une SCOP présente plusieurs avantages. Tout d’abord, le capital social de la SCOP est majoritairement détenu par ses salariés. De plus, la loi prévoit qu’une part minimum de 16 % des bénéfices doit leur être distribuée. Cela implique fortement les salariés dans le développement et la pérennité de l’entreprise. Société coopérative de type SARL, SAS ou SA, les salariés sont réunis autour d’un même projet économique et des mêmes valeurs.

RSE & Processus de décision

NIVEAU D’ENGAGEMENT : Actions engagées à présier

La Responsabilité Sociétale des Entreprises (RSE) est définie par la commission européenne comme « l’intégration volontaire, par les entreprises, de préoccupations sociales et environnementales à leurs activités commerciales et leurs relations avec les parties prenantes ». La définition de la RSE en entreprise évoque un « comportement éthique et transparent qui contribue au développement durable ». Les entreprises cherchent, alors, à concilier la recherche de profit avec la réduction de leurs impacts sur la société et l’environnement.

Parties prenantes & Engagement personnel et collectif

NIVEAU D’ENGAGEMENT : Actions engagées à préciser

Les parties prenantes sont définies comme « des organisations ou individus qui ont un ou plusieurs intérêts dans une décision ou activité quelconque d’une organisation ». Les parties prenantes ont donc différents types d’interactions avec une organisation en :

  • Contribuant directement aux activités de l’organisation (dirigeants, collaborateurs, fournisseurs, clients)
  • Observant ou en influençant son comportement (syndicats, ONG)
  • Étant affecté, directement ou indirectement, positivement ou négativement, par les activités de l’organisation (riverains, collectivités territoriales, l’Etat…)

Fresques & Ateliers

Intérêt général & Coopération

  • Aucune fresque

Responsabilité

  • LA FABRIQUE DES CASTORS : Vous souhaitez organiser un team building RSE à impact avec votre équipe ? La Fabrique des Castors vous propose des moments d’équipe engagés de 10 à +500 personnes, sur-mesure comme à la carte.
  • FRESQUE DE LA RSE : La Fresque de la RSE parcourt l’ensemble des activités de l’entreprise, leurs impacts et les leviers vers la durabilité. Créé par des professionnels pour des professionnels, elle est conçue pour amener à agir, un moment est dédié à la rédaction de votre premier plan d’actions !

Parties prenantes

  • FRESQUE DE LA FINANCE : La Fresque de la Finance a pour mission pédagogique de sensibiliser le citoyen, quel que soit son niveau de connaissance initial, au fonctionnement de la finance et aborder le rôle de celle-ci dans la transition socio-écologique en le faisant réfléchir sur les leviers d’actions possibles, à une échelle personnelle et collective.

Approfondir

Dossier : La communication responsable au coeur de la stratégie RSE

Aller en haut